Media: Voici un nouveau rapport accable!

0

Un rapport de la société civile fait état de la dégradation de la liberté de la presse au Cameroun. Réalisée entre 2017 et 2019, les résultats de cette étude de l’Organisation ADISI-CAMEROUN mentionne que 14 journalistes ont été arrêtés, intimidés ou menacés pour diverses raisons sur la période de l’étude. Ces actes entravant la liberté de la presse se sont généralement déroulés lors des couvertures médiatiques des tensions dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et de la crise post-électorale souligne ADISI-CAMEROUN dans son rapport.

En effet, les hommes de médias de la zone anglophone du Cameroun sont régulièrement sujets de fortes pressions et d’intimidation de la part des groupes armés ou de l’administration.
Les journalistes ont vu «leur liberté d’accès à l’information et d’expression violée ou atteinte par des acteurs étatiques ou non étatiques » peut-on lire dans le rapport.

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here