Mutinerie à la prison de Buea: 45 blessés, 20 prisonniers interpellés [BILAN]

0

Les détenus identifiés comme les meneurs du mouvement, sont en exploitation à la police judiciaire du Sud-Ouest.

La révolte des détenus à la prison principale de Buea (Sud-Ouest) le 23 juillet 2019, a fait 45 blessés, informe un communiqué publié ce 25 juillet par René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

Parmi les blessés, 2 éléments des forces de sécurité appelés en renfort pour sécuriser le pénitencier et 43 prisonniers, dont les meneurs de la grève. Une vingtaine d’entre eux ont été pris en charge à l’infirmerie de la prison alors qu’un autre détenu a été transféré dans un hôpital de Buea pour des soins appropriés.

Il y a aussi eu l’incendie de la bibliothèque, le bureau du chef de la discipline et le magasin des vivres.

Le document précise par ailleurs que 20 détenus, identifiés comme les meneurs du mouvement, ont été interpellés et conduits à la police judiciaire du Sud-Ouest pour exploitation.

Comme à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé 24 heures plus tôt, des personnes en détention provisoire dans le cadre de la crise anglophone, ont initié mardi, un mouvement d’humeur à la prison principale de Buea.

«Après avoir barricadé l’entrée principale de l’établissement pénitentiaire, ils ont entrepris de saccager et d’incendier ses diverses installations», souligne le gouvernement.

Le calme est revenu grâce à l’intervention des forces de sécurité. Mais le gouvernement se dit déterminé à accélérer les procédures de ces détenus en vue de leur jugement dans de brefs délais.

Le communiqué du gouvernement:

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here