Ne m’appelez pas au secours, dites à Biya de rentrer simplement au Cameroun

0

On n’organise pas des négociations pour régler les problèmes du Cameroun à Genève où a été empoisonné Félix-Roland Moumié. Quand on est un grand homme d’Etat, ” mendiant de la paix “, on organise un DIALOGUE entre tous les enfants du Cameroun au Cameroun !

Par conséquent :

– Quand je dénonce en faisant un travail d’investigation sur de multiples sujets de gabegie intolérable :
– scandales des résidences de l’ambassadeur du Cameroun en France,
– occupation des logements aux frais de l’Etat par des familles,
– vente illégale des biens immobiliers de l’Etat en France,
– affaire Mebe Ngo’o…
Vous ne prenez aucune mesure concrète. Vous n’en parlez pas dans vos médias ” gouvernementaux “. Ce que les ministres mis en cause font, c’est de demander ” comment on peut tirer sur Moundé ” ?

– Quand nous parlons au Collectif Plus Jamais Ça des graves dysfonctionnements du système de santé, de ces fonds dilapidés, dans les hôtels ou les missions à l’étranger dont la Suisse, qui peuvent permettre de financer les 1800 milliards de la Couverture Maladie Universelle, de la nécessité pour nos dirigeants de travailler à développer un système de santé pour se soigner au Cameroun, au premier chef le président de la République…Vous n’en avez cure. C’est du bavardage. C’est vain. To lambo, zéro

– Quand des Camerounais de la Diaspora créent, organisent et développent des projets et des idées utiles pour le Cameroun, vous ne les mettez pas à la Une des journaux et médias ” gouvernementaux…

– Quand ils organisent des manifestations pacifiques et initiatives citoyennes sur la résolution de la crise dite anglophone, la libération des prisonniers politiques, ils ne méritent pas vos Unes sur les ” groupes radicaux de la Diaspora “.

Mais, quand des Camerounais, adeptes de l’action directe, qui ne calculent pas, ne parlent pas le long français, n’ont plus le temps de tourner autour du pot, de se lancer dans des ” propositions structurelles “, lancent leurs assauts sur Genève, vous m’appelez pour des réactions et des interventions pour appeler au ” vivre-ensemble, à la hauteur et à la défense des Institutions “.

Pourquoi faut-il que la maison brûle pour que vous cherchiez de l’eau à 6.000 km ? Pourquoi vous ne tirez aucune leçon du passé ? Pourquoi il n’y a que ceux qui revendiquent qui ” salissent l’image du Cameroun ? Mille fois pourquoi ?

Comme Momo, je bois mon vin de palme. Et me concentre sur l’essentiel : les conditions du Dialogue, la lutte contre le tribalisme, les conditions d’une Transition pour un Cameroun Nouveau, la Maison des Camerounais de France, la Renaissance Africaine…

Reglez donc comme à votre habitude par la force, l’arrogance et le déni des problèmes pourtant si simples. Et attendez la prochaine bagarre générale pour faire vos Unes !

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Ne-m-appelez-pas-au-secours-dites-Biya-de-rentrer-simplement-au-Cameroun-466829

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here