Panique à Etoudi: Voici pourquoi Paul Biya ‘sabote’ la médiation de l’ex-président, Joaquim Chissano

0

Otage de son Secrétaire Général devenu président par délégation de signature, Paul Biya ne peut raisonnablement faire droit aux démarches des anciens chefs d’Etats sans exposer la farce du pouvoir que le Conseil Constitutionnel a arraché poour Ferdinand Ngoh Ngoh sous son couvert le 22 octobre 2018. Il a choisi d’envoyer ballader Thabo Mbeki et toute la bande des has been réunis autour du Mozambicain Joaquim Chissano.

A la suite de l’hebdomadaire Jeune Afrique, incursion du journaliste camerounais en exil Boris Bertolt à travers les dédales de la posture je-m’en-fichiste du “boulanger” de Yaoundé, qualifié par ses contempteurs d’impénitent sac à malices.

La réunion des anciens chefs d’Etat africains sur la situation au Cameroun aura lieu dans quelques semaines, mais Paul Biya ne fait rien. De sources généralement bien informées, il ne veut pas de dialogue national parce qu’il a peur que ce moment soit un procès de son régime et débouche sur son renversement. Le boulanger de Yaoundé va donc jouer la montre.

L’article de Jeune Afrique nous apprend à cet effet qu’il a refusé de prendre au téléphone l’ancien président Sud Africain, Thabo Mbeki. Laissant le soin à Samuel Mvondo Ayolo, son directeur de cabinet, de gérer l’ex-président sud africain.

Ceux qui ne connaissent pas Paul Biya peuvent s’étonner. Mais c’est d’abord un homme très méprisant et qui a un goût très prononcé pour les titres et statuts. Ainsi, dans la tête de ce dictateur génocidaire, il ne peut discuter qu’avec un autre chef d’Etat. Pour lui les anciens chefs d’Etat ne valent plus rien à ses yeux.

Jeune Afrique a encore percé et déballé le mystére de l’antipathie du régime pour un dialogue authentique comme solution aux problèmes du Cameroun

L’autre élément qui permet d’expliquer le refus de Paul Biya de discuter avec Thabo Mbeki c’est le fait que Paul Biya sait qu’au-delà des problèmes du Cameroun, se situe sa longévité au pouvoir. Ils lui demanderont certainement d’établir un calendrier clair pour son départ. Or Paul Biya ne veut pas entendre qu’il partira du pouvoir avant sa mort. Raison pour laquelle il est prêt à créer une guerre civile au Cameroun.

Bonne nouvelle cependant: le vieillard de Yaoundé fait exactement ce qu’on savait qu’il va faire. En réalité lui même va fermer les voies diplomatiques pour une sortie de crise pacifique et la chute du boulanger de Yaoundé pourra être au meilleur des cas à la Mobutu.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Panique-Etoudi-Biya-sabote-la-m-diation-de-l-ex-pr-sident-Joaquim-Chissano-468768

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here