Paul Biya humilié en Suisse, honoré au Cameroun, voici comment!

0

Le président de la République a regagné Yaoundé vendredi 05 juillet 2019 en fin d’après-midi en compagnie de la première Dame, Chantal Biya à l’issue d’un bref séjour privé en Europe. Tout au long de l’itinéraire emprunté par le couple présidentiel, ce sont des dizaines de milliers de compatriotes qui sont venus spontanément des quatre coins du Cameroun à l’effet de renouveler leur serment de loyauté et de fidélité au président Paul Biya qu’ils ont réélu le 07 Octobre 2018. Une façon de dire à tous ceux qui veulent une alternance au pouvoir par les casses, les armes et autres actes incitants au passage en force, qu’au Cameroun, tel que l’a rappelé le ministre Grégoire Owona à la presse, «… le Président de la République c’est son Excellence Paul Biya un point c’est tout. ..»

Elles sont venues nombreuses des dix régions du Cameroun, ces populations qui ont tenu à réserver à Paul et Chantal Biya un accueil digne de leur prestigieux rang. Une mobilisation exceptionnelle visible déjà à l’esplanade du pavillon d’honneur de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen où l’Undp, le Fsnc, Nkul-Bebend ont décidé de venir prêter main forte aux habitués des lieux et apporter une touche particulière à la chaleur des retrouvailles entre un peuple et son chef.

D’un esplanade à l’autre, c’est une marée humaine identique qui a pris d’assaut l’entrée du palais présidentiel et tout le long de l’itinéraire pour se constituer en bouclier en gardien du temple, de la maison commune. La longue attente de ces dizaines de milliers d’hommes et de femmes, jeunes et moins jeunes est récompensée à 17 heures et 15 minutes, lorsque l’avion ayant à son bord le Chef de l’Etat camerounais et la première dame foule le tarmac de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen.

Nullement éprouvé par le long voyage entre Genève et Yaoundé, le Président Biya apparaît radieux. Au pied de la passerelle, une délégation d’officiels sous la conduite du président du Senat, Marcel Niat Njifenji .Le long du tapis rouge disposé du bas de l’échelle à l’entrée du salon Vip ,le président de la République reçoit dans la plus grande solennité. Au pas-sage, les honneurs i lui sont rendus par 14 éléments de la garde présidentielle avant d’aller au contact de ses compatriotes ve-nus à sa rencontre. La présence du peuple profond se veut une réponse, un signal fort à tous ceux-là qui tentent en vain de s’attaquer à celui qu’il a majoritairement élu.

Cette marée humaine vient aussi solennellement, réaffirmer la légitimité du président Paul Biya sa légalité ayant déjà été consacrée par les autorités compétentes après le scrutin présidentiel du 07 Octobre 2018. Rendu au pavillon d’honneur, le président Biya va, debout, échanger avec les personnalités représentants les différentes institutions. Avec Marcel Niat Njifenji et Cavaye Yeguié Djibril, qu’il reçoit en premier, il sans doute question, de la session sur le point de s’achever au parlement. Une session qui aura une fois de plus donné à voir toute la vitalité politique camerounaise.

L’audience accordée au Premier Ministre, Joseph Dion Nguté, va donner l’opportunité au patron de l’immeuble étoile de faire le point sur l’activité gouvernementale. La dernière audience était accordée au Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh. La chaleur communicative entre le président Biya et ces différentes personnalités est identique à celle observée dans les confidences que la Première Dame, Chantal Biya partage dans un salon VIP avec les épouses des proches collaborateurs du Président de la République.

Les audiences étant achevées, le couple présidentiel regagne sa limousine pour un bain rafraîchissant de ferveur patriotique à travers les rues de la capitale. A quasiment tous les carrefours, c’est un peuple enthousiaste qui est venu spontanément communier avec Paul et Chantal Biya. A l’arrivée, une trentaine de minutes de serment de loyauté et d’une idylle renouvelée entre un peuple et un homme d’Etat d’exception qui est sorti à chaque fois grandi des épreuves à lui imposée.

Source: Le Quotidien N°103

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here