Présidentielle 2018: voici la nouvelle révélation de Nkou Mvondo sur Cabral Libii

0

Accusé d’avoir dissimulé le recours de Cabral Libii, lors du contentieux post-électoral après le scrutin présidentiel du 7 octobre 2018, le Pr Nkou Mvondo a fait un démenti ce jeudi 8 août 2019 sur la matinale info d’Equinoxe radio émettant à Douala.

C’est dans une tribune libre publiée ce mercredi 7 août 2019, que Me Christian Bomo Ntimbane a fait la révélation selon laquelle, le capitaine du parti UNIVERS n’a pas déposé le recours de Cabral Libii, au sujet du contentieux post-électoral.

« Le peuple camerounais se pose toujours la question de savoir pourquoi Cabral LIBII n’avait pas déposé un recours consistant au conseil Constitutionnel ? Eh bien, Cabral LIBII, m’avait chargé en tant qu’avocat de rédiger son recours en annulation totale des élections présidentielles d’octobre 2018. Nous avons opté d’introduire un recours au nom du parti Univers comme le prévoit la procédure devant cette institution. Pendant 48 heures, j’avais travaillé nuit et jour et une requête annulation a été rédigée dont copie a été publiée sur le site de campagne du candidat Cabral LIBII. Il s’y trouve d’ailleurs encore. C’était, en toute modestie, une requête solide qui remettait en cause tout le processus électoral. Tenez par exemple cet argument sur le financement de campagne. Le code électoral donne compétence exclusive au parlement de voter le budget de campagne y compris les fonds à allouer aux candidats. Il revenait donc aux parlementaires non seulement d’arrêter le budget global des élections, mais aussi de fixer les montants à allouer aux candidats et non au Ministre de l’administration territoriale. Ce recours contestait aussi la compétence des commissions mixtes départementales et la commission nationale de recensement de vote composée à comptabiliser les résultats des votes en lieu et place d’Elecam. Dans ce même recours, des preuves d’entrave au vote de près de 2 millions d’électeurs inscrits, mais dont les noms ne figuraient pas sur les listes électorales, ont été rapportées. Ce recours a été remis au Professeur Nkou Mvondo via Monsieur Bindzi pour dépôt au moment où il se trouvait au palais des congrès siège du conseil constitutionnel dans le cadre de la comptabilisation des votes à la commission nationale de recensement des votes. Ce recours n’a jamais été déposé », a écrit l’Avocat au Barreau de Paris.

Interrogé ce matin sur cette révélation, Prosper Nkou Mvondo rejette cela et dit qu’il n’a jamais reçu de recours. « Je n’ai jamais touché ce recours. Je ne l’ai même jamais vu. Je n’ai jamais reçu le dossier de recours de Cabral Libii à la présidentielle 2018 », dément Nkou Mvondo sur Radio Equinoxe (93 FM).

Source: lebledparle.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here