Prix du carburant: Voici ce qui va se passer après l’incendie à la SONARA

0

Sur instruction du chef de l’Etat Paul Biya, le Premier ministre, le chef du gouvernement Dion Ngute Joseph a présidé une réunion de crise le dimanche 2 juin 2019, après l’incendie qui a ravage la raffinerie nationale de pétrole (SONARA) le vendredi dernier.

Bien que les séparatistes aient revendiqué l’incendie de cette raffinerie, le gouvernement insiste sur le fait que l’incendie résulte d’une faute technique, citant des enquêtes préliminaires.

A l’issue de la réunion, trois ministres du gouvernement ont, lors d’une conférence de presse, rassuré les Camerounais sur les mesures prises pour qu’ils ne soient pas affectés par le malheureux accident survenu dans la raffinerie du pays.

Les ministres présents à la conférence de presse commune de dimanche étaient : Ministre de la Communication René Emmanuel Sadi, Ministre de l’Energie et de l’Eau Gaston Eloundou Essomba, et Ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana.

Ils assurent au public camerounais que les prix des produits pétroliers ne changeront pas les effets de l’incendie sur la Société Nationale de Raffinage, la SONARA.

Le président du conseil d’administration de SONARA Ndoh Bertha, la directrice générale de la Petroleum Products Distribution Company, SCDP, Véronique Mompea, et le directeur général du Fonds de stabilisation des prix des hydrocarbures, CSPH, Okie Johnson Ndoh ont participé à la conférence de presse conjointe.
Les différents responsables se sont relayés pour faire la lumière sur l’incendie survenu à SONARA.

Selon le porte-parole du gouvernement René Emmanuel Sadi, les rapports préliminaires indiquent que l’incendie résulte d’une faute technique et des enquêtes sont en cours pour établir la cause exacte.

Il a déclaré que le Président de la République, Paul Biya a ordonné la poursuite de la modernisation de la Compagnie nationale de raffinage, ajoutant qu’aucun effort ne sera épargné pour restaurer cette entreprise vitale
Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Gaston Eloundou Essomba, qui s’est rendu à Limbe samedi après l’incident pour s’assurer que les dégâts étaient contenus, a déclaré que quatre des 13 unités de production de SONARA avaient été détruites par le feu.

Le ministre de l’énergie a déclaré que la direction de la SONARA a été chargée d’exposer les causes possibles de l’accident.

Il a indiqué que le gouvernement embauchera une firme spécialisée pour évaluer les dommages et faire des recommandations pour la réhabilitation. Le ministre a déclaré que le processus de réhabilitation peut durer 12 mois.

Dans l’intervalle, la SONARA assurera l’approvisionnement du marché camerounais en produits pétroliers par l’importation. Des mesures ont également été prises pour assurer un approvisionnement continu et régulier. La première livraison est attendue au Cameroun pour le mardi 4 juin 2019.

Le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Mbarga Atangana a assuré aux consommateurs que malgré l’accident, les prix des produits pétroliers restent inchangés.

Ces prix sont désormais fixes à :

Essence : 630 FCFA

Gazole : 575 FCFA

Kérosène : 350 FCFA

Gaz domestique : 6 500FCFA pour une bouteille de 12,5 Kg.
Les équipes de contrôle seront sur le terrain pour s’assurer que les prix sont respectés et restent inchangés, ont-ils ajouté.

Le président du conseil d’administration de SONARA a déclaré que le travail à la National Refining Company se poursuit comme d’habitude et que les travailleurs devraient être au travail ce lundi 3 juin 2019.

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here