Sangmélima: Fame Ndongo promet aux victimes que ‘Biya’ va agir

0

Il fait partie des élites de la région du Sud qui étaient à Sangmelima le 11 octobre 2019.
Convoquée par le gouverneur de la région du Sud, Félix Nguele Nguele, la réunion de crise tenue le vendredi 11 octobre 2019 à la maison du parti RDPC de Sangmelima avait pour objectifs principaux d’examiner les causes profondes des émeutes intercommunautaires enregistrées dans la ville les 9 et 10 octobre 2019 et d’y apporter des solutions durables.

Plusieurs membres du gouvernement originaires de la région, étaient présents à cette réunion. Parmi eux, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur Jacques Fame Ndongo.

Il a promis une réponse de l’Etat aux différents problèmes posés. «Nous avons écouté, nous avons entendu, nous avons pris acte des frustrations fondées ou non. Ce qui importe c’est la subjectivité de la frustration. Et nous avons dit de manière réaliste, progressive et harmonieuse, l’Etat trouvera des solutions aux différents problèmes», a déclaré le membre du gouvernement à la CRTV radio.

Il s’agit d’une allusion aux revendications des jeunes de Sangmelima qui s’estiment exclus de la gestion des affaires publiques et qui dénoncent le manque d’emplois.

Egalement présent à cette réunion de crise, Georges Elanga Obam, ministre de l’Eau et de l’Energie, a prôné l’apaisement.

«La conception que les différentes communautés ont de la vie ensemble interpelle nos forces vives de la région et du département de bien cerner les difficultés qui empêchent que les uns et les autres se sentent en parfaite harmonie. Notre engagement est que nous reviendrons dans un environnement plus apaisé avec ces mêmes communautés et ces mêmes jeunes pour que nous regardions ensemble quelle est la bonne manière d’adresser ces questions», a-t-il déclaré, également au sur les antennes de la radio nationale.

Source: Cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here