Satanisme-Homosexualité-Pédophilie: Découvrez tout sur Mrg Bruno Ateba et Mbarga Mboa Philippe

0

Notre dernière vidéo à fait état de la mise à nu des comportements excessifs et déshumanisés portés dans sa sphère la plus intime et familiale, étalant de fait, les sordides violences atroces subies par son épouse, sa fille et son chauffeur. Nous y sommes là en quelque sorte, forcés à être des témoins inertes de scène de sevices à la fois physiques et psychologiques… Une épouse portée et traînée à l’image d’un cohoteux bétail, des hurlements, des pleurs… qui ne provoquent la sensibilité d’ aucun!

Pour appuyer ces horreurs, des informations inhérentes de la cellule familiale, nous révèlent des scandales que nous publierons incessamment de manière plus détaillée.

Par ailleurs , le ministre Mbarga Mboa Philippe, par le biais des forces de l’ordre, maintient de manière prohibitive plusieurs membres de sa famille en otage dans le domicile, avec pour seul but d’empêcher que tout voile soit levée sur les horreurs entretenues dans leur résidence.

Notons que dans ce mouvement d’actions ubuesques certaines élites et leurs femmes s’y retrouvent regulierement chez Mbarga Mboa:

Par exemple, le lieutenant EKIE GRÉGOIRE est accrédité spécialiste de la torture et se charge principalement des basses besognes.

Quant à Mbarga, il n’a pas lésiné à licencier tous les domestiques, pourtant la vérité s’obstine à se mettre en evidence incontestablement.

Enfin, Jean Luc Anya l’adepte implacable du satanisme. Après la mort de sa fille, il profite de la fuite de sa femme pour se maintenir dans l’entretien des relations incestueuse avec sa propre fille.

Clairement, à l’intérieur du camp, se trouve une salle toujours fermée, secrète et régulièrement utilisée pour tenir des messes noires sataniques avec des orgies sexuelles.

Sa propre fille Pamela à dû s’enfuir de son domicile familial avec ses
enfants, afin d’échapper aux multiples tentatives de viols répétés de son père, un prédateur sexuel qui n’hesite pas une seule seconde à attaquer ses propres petits enfants.

Lors de ces orgies sexuelles, l’un de ses partenaires homosexuels est l’évêque Ateba Edo Bruno de Maroua-Mokolo, un fong de 55 ans chargé de le sodomiser.

Ewondo natif de Yaoundé âgé de 70 ans, Mbarga Mboa est un ancien élève du Collège Vogt, ancien directeur régional de l’ancienne BIAO (banque internationale pour l’Afrique occidentale) du temps d’Ahidjo, ancien dirigeant de l’Olympique de Mvolyé, trésorier de la Fecafoot et ministre de la jeunesse et des sports, et depuis 2002 jusqu’à ce jour proche de Paul Biya à Étoudi où il est ministre chargé de missions.

Mbarga Mboa est un individu né avec une cuillère d’argent dans la bouche, mais qui, pour s’attirer fortune et pouvoir, il décide de subjuguer, Paul Biya dans l’optique de le nommer aux plus hautes fonctions de l’État afin de s’enrichir plus que toutes les autres «élites» du Cameroun.

Pour atteindre l’autel de la puissance, lors des messes noires, il mène à accomplissement sans dédaigne, tout genre de rituels de sorcellerie, en y buvant du sang et mangeant de la chair humaine. Durant ces cérémonies, on peut assister à des modifications de leur comportement qui s’apparentent à celui d’esprits démononiques, par leur agissements

Souvenons-nous de la vidéo de ce bailleur qui était enfermé dans sa propre maison de Yaoundé, et qui accusait son locataire le ministre de Etoundi non seulement de refuser de payer son loyer, mais surtout d’utiliser sa maison uniquement pour tenir des rituels de sorcellerie.

Nous avons là les premières pistes à suivre pour connaître les assassins des 15 filles du quartier Mimboman, et des 15 filles de nkol-bison à Yaoundé, enlevées, violées, tuées et les sexes, yeux et cœurs de leurs corps emportés en 2013, des signes propres aux sacrifices humains des enfants et des chrétiens dévoués qui animent toujours les messes noires.

Ce sont certainement des sorciers comme Mbarga Mboa, Etoundi et les «élites» du régime Biya qui, attribuent à des minorités déterminées et socialement rejetées des meurtres, le plus souvent des enfants lors de leurs messes noires, monnayant cher auprès des kidnappeurs et assassins qui sans scrupules mutilent et consomment les organes des bébés et enfants, qu’ils crucifient souvent comme le Christ selon la tradition des rituels sataniques des messes noires reconnues pour toujours exécuter les horreurs les plus inconcevables.

Mbarga Mboa s’attele sans relâche dans des processus à la fois de perversion et de détournement d’interactions avec plusieurs personnes et différents journalistes en proposant des sommes importantes d’argent, dans le dessein d’obtenir des avantages pour redorer son image profondément ternie, mais ces prérogatives financières pour obtenir cette rétribution en échange de sa complaisance seront vaines et ne pourront en aucun cas nettoyer les publications en son encontre d’autant plus que d’autres révélations plus graves sont en cours.

Plus de détails dans les prochaines publications.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Satanisme-Homosexualit-P-dophilie-tout-sur-Mrg-Bruno-Ateba-et-Mbarga-Mboa-Philippe-468797

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here