Scandale de CAN 2019: le Pr Ondoua Biwolé révèle tout dans un livre, voici les détails!

0

L’enseignante-chercheuse à l’Université de Yaoundé II annonce pour le 30 mai, la sortie officielle de «Scandales», son ouvrage sur l’organisation manquée de la CAN 2019 par le Cameroun.

Pour nombre d’observateurs, il s’agit du scandale du siècle! Désigné en 2014 pour abriter la Coupe d’Afrique des Nations 2019, le Cameroun s’est vu retirer l’organisation de cet évènement en novembre 2018, soit quatre années plus tard. La principale raison: l’impréparation. Conséquence, la Confédération Africaine de Football (CAF) a réattribué la compétition à l’Egypte.

Six mois après les faits, une universitaire revient sur ce qui a été vécu par les Camerounais comme un psychodrame. Pr Viviane Ondoua Biwolé annonce, pour le 30 mai 2019, la sortie officielle de «Scandales», l’ouvrage qu’elle a consacré à cette affaire. A travers 226 pages, l’enseignante-chercheuse à l’Université de Yaoundé II-Soa met en relief les causes de cet échec retentissent et propose des solutions pour une meilleure organisation des échéances à venir.

Dans un style qui lui est propre, l’ancienne directrice générale adjointe de l’Institut Supérieur de Management Public (ISMP) souligne le rôle joué par les différents acteurs de la chaîne organisationnelle, qui de son avis, n’avaient pas les mêmes intérêts sur la question. L’experte en management met également en évidence les responsabilités des uns et des autres, sans omettre les tares managériales. La cérémonie de dédicace de ce livre publié aux Editions CLE est prévue pour jeudi prochain à partir de 14h, à l’hôtel Djeuga de Yaoundé.

La préparation de la CAN manquée, faut-il le rappeler, a coûté à notre pays plusieurs centaines de milliards, engloutis principalement dans la construction des stades et autres hôtels. Des infrastructures, dont les chantiers dans leur majorité, ne sont pas livrés à ce jour. Si les pouvoirs publics se réjouissent du «glissement» de la CAN à 2021, pour reprendre l’expression de Ahmad, le président de la CAF, il reste que les Camerounais, peuple conquérant en matière de football, n’ont pas encore digéré cette déconvenue.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here