Sélectionneur des Lions: Pierre Lechantre à la porte des Lions

0

Invité de l’émission Olympia Sport produite par le confrère Boney Philippe, l’ancien sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun Pierre Lechantre est toujours tenté par un retour au Cameroun. Malgré les désagréments qu’il a subis lors de son passage dans les années 2000, le technicien français ne désespère pas. Les portes sont ouvertes pour un retour.

Suivez-vous l’actualité du football camerounais depuis votre départ ?

J’ai suivi régulièrement l’évolution du football camerounais et je regrette qu’on ne voit plus les même résultats qu’il y a une décennie. Je puis vous dire aussi que je n’avais pas posé ma candidature quand Seedorf a été retenu, je n’ai jamais eu des nouvelles de la fédération, je le regrette parce que j’aurais bien aimé apporter ma pierre à l’édifice. C’est une chose qui est maintenant pour moi difficile à digérer.

Etes-vous tenté par un retour au Cameroun ?

Quand je vois tous mes anciens joueurs qui sont venus proposer leur service à la fédération, Rigobert Song, Kalla, Geremi Njitap… Je me dis que j’aurais peut-être quelque chose à faire là dedans parce que j’ai quand même accumulé une expérience de 25 ans en tant qu’entraîneur au niveau de l’Afrique, la qualité que j’avais il y a 20 ans, je l’ai encore peut-être amélioré, je pourrais certainement faire quelque chose, je pourrais être un élément intéressant au niveau du staff technique pourquoi pas.

Avez-vous déjà tourné la page de votre départ douloureux du Cameroun ?

J’ai eu toujours du mal à l’accepter parce que ça m’a empêché de participer à une coupe du monde Corée-Japon avec mon équipe. J’aurais pu obtenir un résultat qui aurait certainement été meilleur parce que cette équipe je la sentais bien, et ça a été vraiment une désolation pour moi, une tristesse, et j’ai encore du mal à l’accepter.

Avez vous candidaté pour le poste de sélectionneur des Lions Indomptables ?

J’ai fait quelque chose de plus discret, j’ai passé un message à Seidou Mbombo Njoya le président de la fédération que j’ai très bien connu il y a 20 ans. Je lui ai dit que j’étais toujours prêt à reprendre les règnes mais je n’ai pas eu de nouvelles.

Source: press-sport.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here