Sérail: découvrez ce ministre qui menace le nouveau mandat de Paul Biya

0

Certains ministres n’obéissent qu’à la logique du parachutage, c’est-à-dire qu’en les voyant en œuvre, l’on comprend qu’ils ne sont dans l’équipe
gouvernementale que parce qu’ils ont bénéficié du coup de poussoir d’un parrain.

Car, à la réalité, Minette Libom Li Likeng est un cheveu dans la soupe du gouvernement des grandes opportunités. Arrivée dans cet antre à la faveur du réaménagement de mars 2018, son bilan avoisine zéro.

Encéphalogramme plat. Elle est effectivement l’un des ministres les moins en vue de l’équipe Dion Ngute. A son actif, que du néant : projet de télécommunication d’urgence, projet des télécentres communautaires, la réforme de la poste… Libom Li Likeng est le cimetière du secteur des postes et télécommunications. Même les entreprises publiques qui sont sous la tutelle de son ministère battent de l’aile.

On fait du sur place. Ce, alors qu’elle manage un secteur porteur et créateur d’emplois. Sous d’autres cieux, les postes et les télécommunications sont un secteur promoteur et générateur de devises. Dire que le président de la République a placé celle-ci au centre de l’économie numérique et qu’à son arrivée dans le gouvernement, elle n’avait que cette expression au bout des lèvres. Où en est-on ? Qu’est devenu le projet de l’incubateur des entreprises ?
En fait, la ministre des postes et télécommunications n’est que le fruit de la tricherie. Elle est venue de la douane en traînant déjà des casseroles si retentissantes que même le tribunal criminel spécial s’intéresse encore à sa gestion. On se souvient même que des confrères avaient révélés que son fils était dépositaire d’un compte de 9 milliards de Fcfa aux Etats-Unis. Une chose est sûre, elle tire la dynamique présidentielle vers le bas.

Source: 237online.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here