Sérail: voici ce qui maintient Paul Biya en vie à Etoudi

0

Robert Mugabe âgé de 95 ans a eu 71% selon lui a la dernière élection présidentielle au Zimbabwe. Très vite il a été chassé du pouvoir par son peuple fatigué de lui, malgré celà.

Tant que ce dernier était président et que par conséquent il était le fonds de commerce et la poule aux oeufs d’or de son épouse, il était chouchouté, soigné et bien entrenu par cette dernière.

Mais dès qu’il a été chassé du pouvoir, il est devenu le marchepied de cette dernière. Enfermé, négligé et abandonné à longueur de journée, le vieillard est mort.

Alors que, s’il était resté président et qu’il avait continué à bénéficier des mêmes soins et de la même attention, le vieil homme serait sans doute encore vivant, et bien que malade, il aurait encore continuer à emmerder le Zimbabwe même jusqu’à plus de 100 ans.

BIYA, de son vrai nom Awondo a 87 ans sur le papier et plus de 90 ans dans la réalité, selon certains et, comme Mugabe, BIYA a eu 71% selon ses partisans du Conseil Constitutionnel et autres.

Comme Mugabe lorsqu’il était président, BIYA jouit d’une attention constante de son épouse même un bébé en serait jaloux.

Il ne sort presque plus du palais sans sa femme qui le colle et l’assiste tendrement comme une maman poule, exactement comme le faisait Mme Mugabe à l’endroit de son époux, à qui elle essuyait publiquement mais furtivement un filet de salive tentant de s’échapper, du coin des lèvres.

S’il n’est plus président aujourd’hui, virgule, BIYA bénéficiera-t-il toujours de la même attention de la part de son épouse à l’encontre de qui je ne souhaite faire aucun procès d’intention, point d’interrogation ?

Ne sera-t-il pas négligé, abandonné et enfermé tout seul dans la maison comme la plupart des vieillards mariés à une femme encore jeune ?

Si oui, combien de temps pourrait-il tenir, surtout s’il ne peut plus se soigner en Suisse aux frais du contribuable camerounais car, Mugabe n’a réussi à tenir que 2 ans avant de rendre l’âme ?

Voilà sans doute pourquoi,vieux, malade et affaibli, l’homme BIYA s’accroche à son fauteuil de président, comme à une bouée de sauvetage sans laquelle sa vie lui filerait entre les doigts : CE FAUTEUIL EST SON ASSURANCE VIE.

Mais le côté doublement pervers de cette ubuesque et dramatique situation, c’est que l’entourage en profite pour se servir dans les caisses de l’État et prendre des décisions maladroite à sa place et c’est terrible pour le Cameroun comme le prouve le terrible fiasco de la CAN 2019 au Cameroun.

C’est révoltant et c’est ce qui me motive à écrire ces mots qui peuvent sembler indécents et qu’on ne peut écrire en d’autres circonstances :

le pouvoir du président n’est plus tenu, le pays n’est plus gouverné.

Source:https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/S-rail-voici-ce-qui-maintient-Paul-Biya-en-vie-Etoudi-472097

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here