Sérail: voici pourquoi des têtes vont tomber à la suite des évènements de Génève

0

Le Professeur Messanga Nyamding, membre Comité central du RDPC, a suggéré que le Président Paul Biya renvoie certains de ses proches collaborateurs à la suite des évènements de Genève en début du mois de juillet.

Le professeur Nyamding s’exprimait dans une émission télévisée sur Equinoxe le dimanche 21 juillet, où il pointait du doigt certains membres du secrétariat de la Présidence de la République.

Il a dit que s’il était le Président Paul Biya, il aurait licencié certains membres du secrétariat pour avoir joué un rôle complice dans la scène embarrassante qui a eu lieu à Genève.

Interrogé sur le fait de savoir si la Brigade Anti-Sardinards (BAS) a des liens avec les dirigeants du mouvement de la Renaissance camerounaise, le coordinateur du “Mouvement biyaïste”, a déclaré que BAS réagissait simplement au niveau élevé du réseau de corruption, construit par les proches collaborateurs du président Biya, qui a porté préjudice aux aspirations de nombreux Camerounais.

La dernière “visite privée” du Président Paul Biya à son lieu de séjour habituel à l’Hôtel Intercontinental de Genève a suscité plusieurs remous.
Il y a quelques semaines, la police suisse a tiré des gaz lacrymogènes et des canons à eau sur des manifestants camerounais qui se sont heurtés à la sécurité de l’hôtel où des dizaines d’agents de sécurité personnels de Biya et la police fédérale étaient de garde à l’intérieur et à l’extérieur.

Les manifestants demandaient à Biya de retourner au Cameroun et de faire face aux problèmes qu’il avait causés dans le pays. Ils se prononçaient sur les bouleversements politiques allant de l’emprisonnement de militants du mouvement de la Renaissance camerounaise au parti du leader de l’opposition, Maurice Kamto, à la crise anglophone.

Source: camerounweb.com/cameroon-infos.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here