SPORTS: Entre Mouelle Kombi et Samuel Eto’o la guerre est ouverte, voici pourquoi!

0

En se livrant en public sur les insuffisances techniques et managériales de Clarence seedorf lors de la CAN 2019, le ministre des sports et de l’éducation physique Narcisse Mouelle Kombi a pincé Samuel Eto’o en parlant des influences externes qui auraient concouru à l’échec des Lions Indomptables à cette compétition.

C’est à un véritable show télévisé qu’ont eu droit lundi soir les téléspectateurs de la télévision nationale. Jamais par le passé un ministre des sports n’était venu sur les antennes d’une télévision faire le bilan d’un entraineur sélectionneur de la sélection nationale fanion après une campagne foireuse, au point d’embrayer sur son futur limogeage. Le ministre des sports Narcisse Mouelle Kombi n’a presque pas mis de gants. Il a égrené un tas de manquements du sélectionneur Clarence Seedorf et n’a pas manqué de lui faire porter le chapeau de ce fiasco de la CAN 2019. « De l’avis de nombreux experts et spécialistes de football entendus ou consultés, les Lions Indomptables se sont signalés par un jeu parfois inefficace, monotone, stéréotypé et même prévisible. Ainsi que par l’absence d’un véritable leader technique. Leur élimination tiendrait sur l’incapacité de l’entraineur sélectionneur à mettre sur pied une équipe conquérante et cohérente. Ainsi en 4 matches, on a dû constater qu’il a aligné 4 équipes différentes. On note aussi sa difficulté à maitriser l’ensemble du groupe et à y faire régner l’ordre et la discipline, a-t-il avancé avant de poursuivre. Les défaillances, carences et insuffisances de l’encadrement technique  expliquent en grande partie l’échec des Lions ».

Ce triste constat du ministre des sports fragilise les déclarations de Samuel Eto’o qui avait encensé le duo batave, au lendemain de leur engagement avec l’équipe nationale du Cameroun, le 10 août 2018. Le quadruple ballon d’or africain n’avait aucune gêne à affirmer qu’il avait joué un rôle important dans leur arrivée à la tête de l’encadrement technique des Lions Indomptables. « Si je vous dis qu’on ne m’a pas posé la question, ce serait vous mentir. Je me suis dit, qu’est-ce que je peux conseiller à mon pays ? Après les discussions menées avec les autres entraineurs, ils se sont retournés vers Seedorf et kluivert… J’ai dit, c’est ce qu’il fallait à mon pays », confiait Samuel Eto’o à RFI, le 13 août dernier. Le meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables du Cameroun avait d’ailleurs profité de cette interview pour rabattre le caquet à une partie de l’opinion qui doutait des capacités réelles de Clarence Seedorf à tenir les rênes de la sélection nationale. « Ceux qui veulent nous faire croire qu’ils n’ont pas d’expériences en tant qu’entraineurs, c’est du n’importe quoi », assenait Eto’o aux détracteurs de Seedorf. Depuis lors, les entraineurs néerlandais et Samuel Eto’o sont restés liés. Le « Pichichi » a d’ailleurs fait quelques apparitions dans la tanière des Lions en Egypte durant la CAN. Certains observateurs lui prêtaient même une influence dans le choix des joueurs.

Une influence qu’a souligné le ministre des sports au cours de son entretien à la Crtv. Pour lui, cette influence  a concouru à l’échec  du Cameroun dans cette CAN égyptienne. « Le manque de motivation des joueurs et quelques influences externes dissonantes nuisibles à la cohésion et à l’harmonie au sein du groupe ont également été relevés par certains analystes », a affirmé Narcisse Mouelle Kombi. Et il va sans dire qu’il s’agit bien de Samuel Eto’o dont il fait allusion.
Clarence Seedorf

Critiquer Clarence Seedorf en public est perçu comme un affront lancé à l’endroit de l’ancien joueur du FC Barcelone. Souligner des influences externes comme élément ayant participé au fiasco à la CAN 2019 est une véritable déclaration de guerre. Et pour en rajouter une couche, le Minsep exige le limogeage de Clarence Seedorf : «… Dans ces conditions, le ministère des sports et la Fécafoot cosignataires dudit contrat sont en droit de faire jouer la clause résolutoire ou de terminaison. Autrement dit, la question du maintien de Monsieur Seedorf à la tête de notre sélection fanion est clairement posée. Il ne me semble pas que cette question puisse trouver raisonnablement une réponse en termes de reconduction. Son maintien me parait donc problématique. Et j’ai demandé au président de la Fécafoot de le lui signifier, conformément aux stipulations pertinentes du contrat ».La réaction du clan Eto’o se fera t’elle attendre ?

Source: 45fois2.com/Léger Tientcheu 

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here