Tension à la prison de Buea: voici le film de l’évènement!

0

Plus de 100 détenus de la prison centrale de Buea qui devaient comparaître aujourd’hui mardi devant le tribunal militaire ont refusé de se présenter devant le tribunal.

Un avocat dont les 15 clients étaient attendus au tribunal aujourd’hui révélé bien que les détenus étaient attendus à la cour, ils avaient totalement refusé de s’y rendre.

« Ils ont refusé de quitter la prison ce matin pour le tribunal. Ils ont fait part des préoccupations similaires à celles de leurs frères de Yaoundé », a déclaré l’avocat sans donner plus détails.

Les prisonniers qui ont été arrêtés dans le contexte de la crise Anglophone actuelle dénoncent ce qu’ils ont qualifié de ‘détention illégale et d’injustice’.

Rappelons que dans la nuit du lundi des centaines de détenus à la prison centrale de Yaoundé dans le quartier de Kondengui ont organisé une manifestation sur l’esplanade de l’établissement appelant à la libération de tous les détenus anglophones.

Le mouvement de protestation a été suivi par des partisans détenus du parti politique D’opposition, du mouvement de la Renaissance du Cameroun, du MRC et de nombreux autres partis.

Une manifestation qui s’est par la suite transformée en une émeute sanglante, les détenus en colère auraient dit au directeur de la prison de porter leurs doléances au ministre de la justice.

Plusieurs bâtiments ont été détruits, notamment la salle informatique où sont conservées les données des prisons et la bibliothèque principale.

Comme à l’époque de la presse, les autorités de l’état n’avaient pas encore réagi à la situation. Nous avons toutefois appris de source indépendante que certains hauts fonctionnaires du gouvernement se sont rendus au centre de détention pour y procéder à une évaluation sur le terrain de l’escarmouche.

Source: camerounweb.com/Mimi Mefo Info

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here