Transition politique: rencontre secrète entre Biya et Akere Muna en Afrique du Sud

0

Le satrape camerounais, Paul Biya au pouvoir depuis 37 ans, et bientôt officiellement âgé de 87 ans, qui est éminemment attendu en Afrique du Sud ????????, pour des soins urgents de traitements de cancer, compte mettre ce séjour à profit, pour prendre mettre sur pieds des stratégies politiques cyniques.

En effet, le tyran camerounais, qui a transformé la roublardise, et la manipulation des élites et des identités ethniques, comme mode de gouvernance, doit sa trop longue longévité au pouvoir, à la tactique consistant à semer la zizanie au sein des partis de l’opposition, ou supposés tels.

C’est suivant ce scénario, qui lui a tant et si bien réussi par le passé , qu’il est parvenu à retourner et à débaucher Akéré Muna, l’ancien bâtonnier et fils de l’ancien vice – président, de la défunte République fédérale du Cameroun ????????.

Ancien allié du professeur Kamto, et considéré comme homme de très grande probité morale, ce dernier n’aura pas longtemps résisté aux sirènes de Paul Biya, en se désolidarisant assez rapidement de la coalition, dénonçant le hold-up électoral du 7 octobre 2018.

C’est fort de sa réputation, de proximité avec certains anciens chefs d’Etat africains, que l’ancien bâtonnier Akéré Muna, a reçu mandat du dictateur de se rendre en Afrique du Sud, dans le but avoué de torpiller la cause défendue par les équipes du Pr Maurice Kamto.

En lieu et place, de produire les preuves de sa supposée réélection, le dictateur camerounais très affaibli par la maladie , opte plutôt pour un machiavélisme de la forme du cynisme la plus achevée, en recrutant une firme de lobbying aux États-Unis, mais aussi en débauchant Akéré Muna, auquel il fait miroiter la promesse de participer, à un gouvernement de transition, présidé par ses propres soins.

Proche de madame Zuma, et JJ Rawlings, Akéré Muna, entend jouer de ces deux leviers, pour plaider la cause du dictateur camerounais, par une déformation malhonnête des faits.

Patriotes, résistants, républicains et combattants de l’indépendance aujourd’hui victorieux, soulevez- vous comme un seul homme, et dites – non à cette énième entreprise diabolique, véritablement destinée à prolonger le calvaire de notre peuple.

En se mettant volontairement, et délibérément sur cette posture, Akéré Muna devient une cible logique et naturelle, pour tous les combattants de la libération totale et complète de notre pays. Les manœuvres nocives, de cet énergumène doivent être dénoncées, et stoppées net. Le lui faire signifier, par tous les moyens, est salutaire pour le combat que nous menons tous, pour sortir notre pays et son peuple du joug de la tyrannie et de la dictature.

Non à la transition, et oui à un recomptage de voix.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Transition-politique-rencontre-secr-te-entre-Biya-et-Akere-Muna-en-Afrique-du-Sud-469040

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here