Un Colonel lynché par les taximens pour avoir violenté une vendeuse de poisson

0

Maman MOKOUP ROSE c’est son nom. Elle exerce depuis une trentaine d’années au lieu dit carrefour Omnisports à Douala comme vendeuse de poisson à la braise. Elle est connue de tous dans ce coin. Ses heures de travail vont de 18h 30 à 2 heures du matin tous les jours.

Il y’a quelques semaines, un colonel de l’armée marine ayant loué le local qui jouxte le derrière du lieu de vente de maman MOKOUP ROSE va lui demander de partir de là sans autre forme de négociations au prétexte que cet espace qu’elle occupe lui reviendrait de droit. Maman MOKOUP ROSE va s’y opposer en rappelant au colonel que depuis une trentaine d’années, tous ceux qui ont loué cet espace n’avaient jamais trouvé qu’elle leur gênait en quoi que ce soit surtout qu’elle occupe la petite partie qui borde la route principale qui est plutôt la propriété de la communauté urbaine . Devant cette résistance, le colonel dira à maman MOKOUP ROSE de lui verser un montant de 10.000 FCFA tous les mois représentant la taxe ORTV qui est une taxe d’occupation, mais la pauvre dame dira qu’elle ne peut en tout et pour tout ne payer que le montant de 3.000FCFA Mensuellement. Devant le refus catégorique du colonel ,la pauvre maman continuera d’exercer son activité tous les soirs comme à l’accoutumee tout en espérant trouver un compromis Entre-temps.

Mais seulement, en début de cette semaine, alors que la pauvre dame se rend à son lieu d’activité comme tous les soirs,elle trouvera à côté de son espace de commerce, une autre pauvre femme déjà installée entrain d’y vendre du maïs. Sans trop se poser de questions, elle va s’installer pour vaquer à son petit commerce.

Seulement, quelques minutes après, le colonel qui va passer par là trouvera cette situation et foncera sur la nouvelle venue en lui intimant l’ordre de déguerpir sur le champ.L’infortunée avant même qu’elle ne s’exécute se verra tirer des oreilles par le colonel très vexé qui semblait ne plus vouloir que cette situation perdure. Maman MOKOUP ROSE ayant vu cette situation viendra au secours de sa voisine d’infortune pour l’arracher des griffes du colonel en demandant à ce dernier de relâcher la femme d’autrui mais, mal va lui en prendre car c’est vers elle que le colonel se retournera avec violence cette fois tout en lui rappelant que c’est elle qui est à l’origine de ce désordre causé devant son espace.

C’est dans cette vive dispute que le colonel poingtera du doigt maman MOKOUP ROSE au niveau du front avant de l’empoigner au niveau du bras. Alors que la pauvre maman MOKOUP ROSE se débat pour sortir des griffes du colonel, l’épouse de ce dernier viendra avec une bassine d’eau sale verser sur elle. Prise entre l’étau du mari colonel et de la femme et toute trempée, maman MOKOUP ROSE n’aura la vie sauve que grâce aux nombreux moto-taximens venus à sa rescousse . Ces derniers, habitués du lieu ayant accouru sur place et ayant reconnu leur “mami poisson braisé ” en souffrance vont se jeter sans se poser de questions sur le colonel pour le rouer de coups.

C’est cette fois quelques passants qui vont sortir le colonel des griffes des moto taxi mens totalement en furie. Une fois libéré, le colonel s’empressera d’aller porter plainte contre maman MOKOUP ROSE à la police judiciaire de Bonanjo . Vendredi dernier, quelques éléments de la police judiciaire venus remettre à maman MOKOUP ROSE une convocation seront obligés de la jeter sur elle voyant de nouveau une foule de moto-taximens qui accouraient vers eux pour s’enquérir de la situation. Après Un coup d’oeil sur le document laissé en hâte par la police,on se rendra compte qu’il s’agit d’une convocation qui invite maman MOKOUP ROSE à se présenter à la police judiciaire de Bonanjo demain lundi 17 juin pour y répondre d’une plainte déposée par le Colonel.

Fidele à nos principes de protection des couches sociales faibles et vulnérables ,nous avons contacté le collectif d’Avocats de Me Dominique Fousse pour assurer la défense de maman MOKOUP ROSE ,pauvre femme sans défense qui se bat toute seule à élever ses enfants à travers un petit commerce .Il est question d’assurer la défense de cette pauvre femme qui n’a jamais eu de problèmes avec personne et qui aujourd’hui craint d’être embastillée pour un différend qui l’oppose à un colonel de la république.

Aujourd’hui 11 heures, comme marqué sur la convocation de la pauvre vendeuse de poisson à la braise Maman MOKOUP ROSE comme relaté hier, cette dernière s’est effectivement présentée à la police judiciaire de Bonanjo.

Maman MOKOUP ROSE s’est faite accompagner pour la circonstance par Me Dominique Fousse et Me Georgie Massi Ngakele du même collectif. Il s’agissait comme d’habitude pour ce formidable collectif davocats de coeur de soutenir une maman qui a perdu sommeil depuis l’altercation avec son voisin de colonel et qui comme l’ont témoigné ses enfants,refusait désormais de se nourrir à l’idée qu’elle pourrait se retrouver injustement en prison.

Une fois à la police judiciaire de Bonanjo, la tension se fera davantage vive chez les enquêteurs du fait de la large diffusion de cette affaire sur les réseaux sociaux . Ils ne comprenaient pas pourquoi cette affaire aura causé tant de bruits.

Néanmoins, sous les conseils des avocats du collectif Fousse, on va entendre MAMAN MOKOUP ROSE qui témoignant de sa bonne foi, a relaté entièrement les faits tout en rapportant que c’est parce qu’elle était violentée par le colonel que,les moto-taximens qui avaient suivi toute la scène se sont jetés sur ce dernier afin de la sortir de ses griffes.Elle s’est d’ailleurs faite établir un certificat médical avec une incapacité de 07 jours du fait des lésions au visage et sa fracture au poignet.La pauvre ira jusqu’à révéler qu’elle est allée à huit reprises rencontrer le chef de quartier pour y solliciter un arbitrage et ce dernier a toujours recommandé un arrangement entre les deux parties. La pauvre vielle de ce qu’il ressort n’a jamais cherché de problèmes à quiconque et ne comprenait pas pourquoi on lui porte plainte parce que quelques moto-taximens l’ont sauvé des griffes du colonel.

Du côté du colonel qui n’était pas là, l’on découvrira néanmoins qu’il s’agit d’un déclarant en douanes. Ce dernier ayant porté plainte pour coups , blessures et vol contre maman MOKOUP ROSE dit avoir perdu une importante somme d’argent ,sa carte d’identité et son permis de conduire sans oublier qu’il a produit un certificat médical d’incapacité de 21 jours.

Après près de 3 heures finalement passés à la police judiciaire de Bonanjo, Maman MOKOUP ROSE est rentrée chez elle en compagnie des avocats et de ses enfants venus la secourir. Rendez vous a été pris pour mercredi prochain 19 juin pour la confrontation entre maman MOKOUP ROSE et son plaignant le déclarant en douanes.

Gratitude infinie à l’endroit du collectif davocats de Me Dominique Fousse.

Nous suivrons de près.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Un-Colonel-lynch-par-les-taximens-pour-avoir-violent-une-vendeuse-de-poisson-465146

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here