Union Africaine: Voici comment Paul Biya prépare un ‘sale coup’ contre Kamto

0

Les stratèges du régime BIYA avaient certainement imaginé tous les cas de figures sauf que, près d’un an après, on en serait encore à tenter nerveusement de tourner la page du scrutin présidentiel du 7 octobre 2018.

Devant le Conseil constitutionnel, le candidat du MRC à ce scrutin et ses avocats ont mis à nu l’étendue des fraudes électorales massives et sans précédent dans notre histoire politique récente, mettant à mal le régime et désorientant ceux que l’on appelle, sans doute à tort, les Sages, lors du contentieux électoral. En effet, outre les 32 procès-verbaux départementaux contestés, ils ont attaqué l’impartialité et la légitimité de plusieurs membres du Conseil, dont son président, Clément ATAGANA, à travers une requête en suspicion légitime. Ils ont enfin récusé plusieurs de ses membres. Le Conseil constitutionnel a jugé irrecevable les requêtes du MRC au fond et a déclaré Paul BIYA vainqueur. Maurice KAMTO a immédiatement rejeté les résultats ainsi proclamés. Ceci a plongé le pays dans une crise post-électorale sans précédent dans le pays. Une crise qui, en plus de ses conséquences sociales et politiques, se joue depuis lors aussi bien au pénal, y compris devant le tribunal militaire, que devant des instances internationales.

Dans ce dernier couloir, celui que ses partisans appellent le président élu a saisi l’Union Africaine. Suite à cette saisine, Addis Abeba a demandé au MRC de fournir les éléments qui fondent ses accusations de fraudes électorales d’une part, et au pouvoir d’apporter les preuves de sa victoire d’autre part.

Le 16 juillet 2019, le MRC avait, selon plusieurs sources, déposé ses éléments. En revanche, aux dernières nouvelles les éléments demandés au pouvoir seraient encore attendus.

C’est dans ce contexte que, de sources dignes de foi, le régime a entrepris une opération kamikaze visant non seulement à fabriquer des procès-verbaux, mais également des fiches d’émargement.

Selon ces sources, des députés et des responsables locaux du RDPC, sous la coordination du secrétaire général, Jean KUETE, ont été surpris sur le terrain, notamment dans les régions de l’Extrême-nord, du Nord-ouest et du Sud-Ouest, en train de tenter d’acheter des gens pour les aider à fabriquer ces éléments qui devraient leur permettre de justifier le score de parti unique façonné par ELECAM pour Paul BIYA et validé par le conseil constitutionnel, sans lien avec la vérité des urnes.

Afin d’anticiper sur la mise en œuvre de ces manœuvres supplémentaires, nous avons appris qu’une cellule de traque des fabricants de preuves aurait été mise en place par le MRC et ses alliés.

Comme on peut le constater, avant le match juridique qui se jouera à Addis Abeba entre Paul BIYA et Maurice KAMTO très bientôt, dans les vestiaires on s’affronte déjà.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Union-Africaine-Paul-Biya-pr-pare-un-sale-coup-contre-Kamto-470074

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here