Violations des droits de l’Homme: voici pourquoi Donald Trump fait tomber des sanctions contre Biya!

0

Le président des États-Unis d’Amérique sanctionne le Cameroun. Le président Donald Trum a décidé de mettre fin aux avantages du Cameroun dans le cadre de l’Agoa.

C’est au travers d’une lettre datée du 31 octobre et adressé au congrès américain que Donald Trum a informé le chambre de sa volonté de retirer le Cameroun de la liste des pays d’Afrique subsaharienne bénéficiant de l’Agoa.

Le Cameroun exclu de l’Agoa à compter de 2020

« J’ai l’intention de mettre fin à la désignation du Cameroun comme pays d’Afrique subsaharienne bénéficiaire au titre de l’AGOA à compter du 1er janvier 2020 », soutient Donald Trump.

Le locataire de la Maison Blanche fonde sa décision sur des violations des droits de l’Homme observées dans les régions anglophones depuis 2016. En effet, le président Trump, la crise fragilise les régions du NoSo.

Pour le président Américain, le Cameroun n’a pas donné de réponses satisfaisantes quant aux préoccupations concernant les violations persistantes des droits de l’Homme. Celles-ci seraient commises par des forces de sécurité du Cameroun. En fait, il s’agit notamment de détentions arbitraires et illégales, d’actes de torture et des exécutions extrajudiciaires.

La réintégration du Cameroun possible si …

Cette sanction qui pèse sur le Cameroun n’est pas définitive. « Nous restons déterminés à travailler avec le Cameroun pour le faire », précise ainsi Trump. En effet, le président américain indique que la réintégration du Cameroun dans l’Agoa est possible. Elle se fera si le pays de Paul Biya remplit de nouveau les critères nécessaires.

Source: Actucameroun.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here