Voici Ce qu’il faut savoir sur la brouille au sein du clan Noah

0

Depuis quelques jours, deux camps s’affrontent dans le cadre du décès de Noah Jean-Jacques, né le 19 Juillet 1964 à Yaoundé et décédé le 16 juillet 2019 de suite de maladie. Son corps a été déposé dans un hôpital de la place en attendant l’organisation de ses obsèques. Noah Jean-Jacques s’en va à 55 ans. Il est issu des œuvres de Noah Bikie Simon et d’Essengue Jacqueline. Reconnu par son père devant la justice camerounaise en 1970, Noah Jean-Jacques est en fait le demi-frère de feu Zacharie Noah le père de Yannick Noah.

A la suite de son décès, ses sœurs Bikie Scholastique Henriette Simone et Assie Marie-Rose et son frère Tono Achille Marie ont informé la grande famille Etoudi et notifié à leur fratrie consanguine le souhait exprimé par leur frère Noah Jean-Jacques d’être inhumé dans la concession de son père.

La fratrie consanguine du défunt qui jouit, dans les faits des biens de Noah Bikie Simon, sous le leadership de leur petit-fils Yannick Noah, a marqué jusqu’ici une nette opposition à l’organisation des obsèques de son oncle Jean-Jacques Noah dans la concession de son défunt père.

L’ancien joueur de tennis aujourd’hui reconverti dans la musique considère que cette concession lui appartient désormais et qu’il est IMPOSSIBLE d’y organiser ces obsèques. Là, il perd de vue, d’une façon flagrante, que le différend opposant les frères de même lit du défunt Jean-Jacques Noah et leurs frères consanguins restent pendant devant la Cour d’Appel.

En effet, le Procureur Général auprès de la Cour d’Appel du Centre a été saisi par la Cour d’appel du Mfoundi pour faire ses réquisitions sur l’action en requête civile introduite de son vivant par Noah Jean-Jacques, ses deux sœurs et son frère. Depuis le 31 Mai 2017, le dossier est introuvable.

Sur cette affaire qui les oppose à leurs demi-frères, Noah Jean Jacques, ses deux sœurs et son frère demandent à la Cour d’Appel du Centre de revenir sur la décision de la Cour d’Appel du Mfoundi du 5 Novembre 1997 qui avait reconnu à leurs demi-frères la qualité exclusive d’ayant-droit de Noah Bikie puisqu’elle est assise sur une filiation tirée d’un faux acte de mariage produit par feu Zacharie Noah, son frère et ses sœurs de même lit.

Noah Jean-Jacques, ses sœurs et son frère de même lit auraient pu demander de se voir reconnaître seuls la qualité d’héritiers de Noah Bikie Simon, car au final c’est eux qui ont un lien de filiation établie avec leur père. Les liens de filiation de feu Zacharie Noah, père de Yannick Noah, et ses autres frères, ayant disparu à la suite du constat par la descente du Tribunal de Grande Instance à la Communauté Urbaine de Yaounde le 25 Mai 2007 que l’acte de mariage entre leur mère et le père de Jean-Jacques était inexistant.

Cette opposition de Yannick Noah, petit-fils de Noah Bikie, et les sœurs de même lit de son père tombe sous le sens et se révèle d’une absolue cruauté. Voilà un enfant reconnu par son père de sang Noah Jean-Jacques qui n’a rien reçu de son vivant du patrimoine de son père à qui on refuse le droit de se faire enterrer sur la terre de son père.

Au sein de la communauté Etoudi, il se développe au regard de cette posture de rejet que les demi-frères de Jean-Jacques Noah, dont Zacharie Noah, père de Yannick Noah ne seraient pas issus des œuvres de Noah Bikie Simon. Pour ceux qui ont gardé la mémoire de Noah Bikie Simon, de plus en plus de langues se dénouent pour rappeler que ce patriarche Etoudi était d’une rectitude morale extraordinaire, brillait par son esprit d’initiative et un grand sens de la famille.

Ils en arrivent à l’évidence que jamais Noah Bikie, de son vivant n’aurait eu une telle attitude de fermeture. Yannick Noah, dans l’hommage à son grand père ne dit pas de ce patriarche « Tu es en moi, Noah Bikie Noah ». Dès lors, pourquoi ne se met-il pas dans les pas de son grand-père « Papa Tara » qu’il chante si bien ?

Dans la tradition Beti, c’est quasiment une norme sociale de se faire enterrer dans d’où l’on vient. Pour son inhumation, Noah Jean-Jacques n’a demandé que quelques mètres carré sur les neuf hectares sur lesquels s’étend la concession son père à Tongolo.

Les obsèques de Noah Jean-Jacques étaient initialement prévues les 02 et 03 Août prochain. Au vu de toute l’adversité, il est difficile de savoir aujourd’hui quand ces obsèques auront finalement lieu. Toujours est-il, les conseils des deux soeurs et le frère de Noah Jean-Jacques ont informé le Préfet du Mfoundi et le Ministre de l’administration territoriale.

Yannick Noah, vite présenté comme une lumière au sein de cette famille donne de toute évidence raison à eux qui tranchaient net en disant qu’il n’a appris qu’une seule chose : courir derrière une balle de Tennis.

Beaucoup pensaient d’ailleurs qu’en prenant la suite de son père, Zacharie Noah, le retour à la paix était garantie dans la famille NOAH BIKIE. Que non !Selon une source proche de la famille:” Ce dernier s’inscrit dans la logique de son géniteur : tout pour eux, rien pour les autres, loin du droit et de toutes les valeurs morales qui régissent les sociétés africaines”.

Selon la même source qui a requis l’anonymat:”L’une des personnalités préférées des Français couvre de façon ostentatoire le faux commis par son feu père et ses tantes pour faire main basse sur la succession Noah Bikie Simon. Yannick Noah ne mesure pas que c’est sur la base d’un faux acte de mariage que son père et ses frères ont réussi à construire des liens de filiation avec Noah Bikie Simon, père incontestable de Noah Jean-Jacques. Un peu de respect pour les morts, la propriété de Noah Bikie Simon n’est pas la vôtre. Votre père n’a aucune filiation établie avec Noah Bikie…Vous devriez plutôt faire profil bas dans cette èraffaire”.Le Ministre de l’administration territorial vient d’être saisi pour arbitrage.Affaire à suivre.

Source: camerounlink.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here