Voici Le coup de gueule de Boris Bertolt sur la décentralisation

0

Mon coup de gueule: AU SUJET DE LA DÉCENTRALISATION. NOUS NE SOMMES PAS DES MOUTONS.

Les gens doivent apprendre à avoir honte dans ce pays. Les gens doivent apprendre à se faire respecter et les gens doivent apprendre à respecter le peuple.

Que des vieillards et jeunes vieillards se retrouvent de nouveau en 2019 pour parler de décentralisation avec le boulanger de Paul Biya c’est une honte. Si vous n’avez pas pitié de vous ayez au moins pitié de vos enfants. Christian Penda EKOKA a dit: “ Ne transferrons pas à nos enfants les combats que nous devons mener “. C’est de la lâcheté.

Parlons un peu de décentralisation. Tenez, La loi du 18 janvier 1996 portant révision de la Constitution du 2 juin 1972, introduit la décentralisation. Puis il y a eu plusieurs lois visant son implémentation:
· Loi n° 2004/017 du 22 juillet 2004 portant orientation de la décentralisation ;
· Loi n° 2004/018 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux communes ;
· Loi n° 2004/019 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux régions ;
· Loi n° 2006/005 du 14 juillet 2006 fixant les conditions d’élection des sénateurs ;
· Loi n° 2006/004 du 14 juillet 2006 fixant le mode d’élection des conseillers régionaux ;
· Loi N°2009/11 Du 10 Juillet 2009 Portant Régime Financier Des Collectivités Décentralisées ;
· Loi n°2009/019 du 15 décembre 2009 portant fiscalité locale.
· Décret No 2010/1735/PM du 01 juin 2010 fixant la nomenclature budgétaire des collectivités territoriales décentralisées.

Le 17 janvier 2008, Paul Biya créa le Conseil national de la décentralisation qui doit préparer le transfert des compétences et ressources aux collectivités territoriales décentralisées.

En 2013, d’abord placé sous l’autorité du ministre en charge de la décentralisation, il sera directement placé sous l’autorité du premier ministre et s’est réunit à plusieurs reprises. Résultats: RIEN.

Le 31 décembre 2017 Paul Biya parle d’accélération du processus de décentralisation dans son discours de fin d’année.

Le 15 Mars 2018 alors qu’il n’avait plus tenu de conseil de ministre depuis trois ans, Paul Biya instruit au cours de ce conseil de ministre appelle de nouveau à une accélération de la décentralisation. Un budget de 10 milliards est alloué. Résultat. RIEN.

En mars 2019, Le Premier ministre signe le décret portant répartition de la dotation générale de la décentralisation pour l’année. Le montant global est de 49,8 milliards de francs CFA, dont 13,8 milliards de francs CFA pour le fonctionnement et 36 milliards de francs CFA pour l’investissement. Résultat: RIEN.

Maintenant ils arrivent dans leur “ grand dialogue “ en octobre 2019 réfléchir sur la mise en œuvre de la décentralisation. Arrêtons nous un instant: toutes les lois prises depuis 1996, tous les milliards dépensés c’était pourquoi? Ne nous prenez pas pour des moutons.

Ils veulent remplacer ce qui ne marche pas par ce qui n’a jamais marché.

Nous allons RÉSISTER. À lutta continua.

BORIS BERTOLT

Source:https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Le-coup-de-gueule-de-Boris-Bertolt-sur-la-d-centralisation-473251

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here