Voici l’Emouvant hommage à la Brigade anti-sardinards, héros de Génève

0

Combattants et amazones de la Brigade anti-sardinard,

Je vous salue bien bas. Oui vous le méritez, ce coup de chapeau car vous l’avez promis et vous l’avez fait: écourter le séjour du dictateur Paul Biya, de son épouse Chantal et de la cinquantaine de sa délégation à Genève en Suisse. Au lieu d’un mois de “court-sejour” en Europe comme d’habitude, ils ont passé 10 jours seulement et en sont sortis d’un coup de pied dans le derrière. Grâce à vous.

Chers combattants et amazones de la Brigade anti-sardinard,

Ce ne fut cependant pas facile. Dès le 25 juin dernier, vous avez été prise à partie par les voyous de la Direction de la sécurité présidentielle (DSP) au hall de l’hôtel Intercontinental, l’autre palais présidentiel camerounais. Mais ce jour-là, l’essentiel a été fait: attirer l’attention des autorités suisses sur les séjours préjudiciables au contribuable camerounais de Paul Biya dans l’un des hôtels les plus chers au monde. Pendant ce temps, des compatriotes abrutis par la propagande officielle vous ont raillé en se réjouissant de la raclée que vous a infligée la DSP.

Le samedi 29/06/2019, vous avez manifesté à la Place des Nations à Genève, non loin de l’hôtel Intercontinental. La police suisse vous a réprimé au canon à eau. Les “sardinards” pour qui le tout répressif est une règle universelle s’en sont réjouis. Des médias à la solde du pouvoir luciférien de Yaoundé en ont fait leur grande Une oubliant que c’était une très mauvaise communication pour leur champion en visite privée en Suisse.

Les événements du 29 juin dernier était pourtant une manière d’attirer l’attention des autorités suisses sur les séjours ultra-dispendieux du roi Paul 1er au détriment du pauvre camerounais de Nguelemendouka qui a à peine de quoi se nourrir par jour.

Le message est passé. Des députés suisses ont signé une pétition pour que Biya quitte Genève dans de brefs délais. La presse suisse,française et même américaine n’avaient d’yeux que pour la Brigade anti-sardinard. Les autorités suisses sont entrées dans la danse et ont prié gentiment le vieux Lion et sa déesse de vider les lieux. Sans doute pour ne plus jamais y remettre les pieds.

En colère et pour sauver la face, la honte étant à son comble, ceux qui vous ont insulté des jours durant en vous qualifiant de sans papiers, de prostituées, de sans-abri, de casseurs d’ambassades, de terroristes, ont rassemblé le 5juillet dernier une masse d’affamés et d’opportunistes pour acclamer le long de l’itinéraire de son cortège à Yaoundé, le retour du vieux dictateur et de son épouse, copieusement humiliés à Genève. Faire descendre de son piédestal le plus arrogant des chefs d’État africains ! il faut s’appeler la BAS pour le faire.

Voilà pourquoi les vrais patriotes, pas ces “patriotes” qui ne jurent que par un seul camerounais même si les autres doivent crever, doivent vous dire merci et vous hisser au rang de héros nationaux. Merci de leur avoir, en ce moment où une crise économique plane sur le Cameroun, permis d’économiser quelques milliards que le dictateur était sur le point de griller en Suisse. Vous êtes le symbole d’un Cameroun qui s’éveille. Puisse la BAS susciter des vocations jusque dans le Cameroun profond afin que la lutte pour une démocratie véritable reprenne là où elle s’est arrêtée dans les années 1990. Surtout en ce moment où Biya risque de succéder à Biya.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Emouvant-hommage-la-Brigade-anti-sardinards-h-ros-de-G-n-ve-467298

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here