Voici l’héritage littéraire laissé par Dj Arafat

0

Nul ne saurait parler du coupé-décalé sans mentionner le nom de Dj Arafat. La méga-star ivoirienne a consacré toute sa vie à révolutionner le coupé-décalé avec un esprit de créativité hors pairs. Décédé le lundi 12 août dernier, des suites d’un accident de moto à Abidjan à l’âge de 33 ans, le roi de la chine sera non seulement gravé dans la tête des uns et des autres pour ses plus de 300 titres, mais aussi et surtout pour certaines de ses expressions devenues monnaie courante en Côte d’Ivoire. Ci-dessous l’héritage littéraire laissé par Arafat Dj à toute la chine: 

1 – BASSALOR (Yôyô)

Langage : familier

Signes particuliers : sert à régler ses comptes !

2 – LA CHINE

Genre : nom commun

Langage : familier

Signes particuliers : peut prêter à confusion avec le pays le plus peuplé du monde.

Dans le sens actuel, c’est pour désigner les fans du Daïshikan.

3 – MANCI !

Genre : onomatopée

Langage : familier

Signes particuliers : se prononce avec emphase !

Parce que merci était devenu trop populaire et commun, DJ Arafat a décidé de changer un peu les choses. C’est donc pour cela qu’il a créé le mot « manci ! ».

4 – MAPLOLI

Genre : verbe

Langage : interdit aux moins de 18 ans

Signes particuliers : à utiliser avec modération

En effet, le mot existait déjà mais dès qu’il en a fait une danse, il a été remis au goût du jour. Il s’agit dans un premier temps d’une danse, mais autrement, d’une danse pour adulte.

5 – MONDE MONDIAL

Genre : nom

Langage : spécialement conçu pour pour les égocentriques et/ou les explorateurs.

Signes particuliers : procure un sentiment de puissance

6 – ON FAIT PAS UN PEU

Genre : expression contemporaine

Langage : familier

Signes particuliers : facilement modifiable

Plutôt que de demander à tes gars ce qu’ils font, dis plutôt : On sort pas un peu ?

7 – ROUKASSKASS

Genre : expression contemporaine

Langage : courant

Signes particuliers : encore un petit effort, pour rentrer dans le Larousse

Parce que les cascades des danseurs de coupé-décalé étaient trop compliquées, trop techniques, il a fallu inventer un mot à la hauteur de leurs prouesses parfois mortelles. Ainsi naquit « roukasskass ».

8 – LA YOROGANG

Genre : expression contemporaine

Langage :réservé aux chinois

Signes particuliers : a déclenché un changement important.

Source:https://beninwebtv.com

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here