Voici pourquoi la BAS demande à être inclue des discussions à médiation suisses

0

Depuis quelques jours, le groupe Brigade Anti Sardinard, principalement de la région ouest du Cameroun, fait l’actualité. Ils avaient réussi à chasser leur président Paul Biya de Genève le week-end dernier avec une manifestation de masse. Ce groupe a bien fait de réclamer la démission immédiate du dictateur Biya et la libération de Maurice Kamto, prisonnier politique du régime de Yaoundé.

Tout récemment, le BAS a tenté d’assimiler son cas à celui de la nation d’Ambazonia, demandant aux médiateurs suisses de s’associer aux deux situations et appelant à un dialogue élargi pour les impliquer. Il est très important de le signaler suffisamment tôt avant qu’il ne soit trop tard. Que la lutte pour la restauration complète de l’État ambazonien n’a en réalité rien à voir avec les transactions internes de La Republiquè Du Cameroun.

Le BAS est un groupe de la République, alors qu’Ambazonia est un pays étranger avec une configuration totalement différente. Toute tentative de lier ces 2 sera gênante. Lorsque les Ambazoniens du monde entier manifestent, ils chantent leur hymne et hissent leur drapeau. Le BAS utilise celui de son pays, le LRC. Nous avons tous des problèmes différents, mais comparer ces deux aspects est comme un chat et un cheval. Le problème d’Ambazonia est plus gros qu’un jeu d’enfant.

Tout le monde devrait rester sur sa voie, car nous encourageons nos compatriotes à ne pas se mêler des questions des nations étrangères de toute façon. Lorsque le BAS a besoin d’aide, il peut faire appel à nos services diplomatiques et nous serons heureux de lui apporter notre soutien habituel. Personne ne doit rabaisser notre lutte pour l’indépendance au point de simplement protester contre le changement de régime et la libération des condamnés politiques.

En fait, Ambazonia a son président capturé dans cette république, plus des milliers de personnes incarcérées et beaucoup plus tuées dans un génocide en cours. Cela ne se produit nulle part dans La Republiquè. Nous combattons notre guerre avec et externe Enemy, LR. Nous ne pouvons que conseiller aux BAS de rester concentrées sur leur territoire, de défendre leurs droits conformément à leur constitution et aux normes internationales et de lire le livre, de faire des recherches et de comprendre la différence entre la lutte d’une nation pour l’indépendance et les grèves communes pour un changement de régime. .

Enfin, alors que le mouvement dirigé par le Kamto, le BAS est axé sur le changement de régime et le décollage de Paul Biya; celle du Cameroun méridional est la restauration d’un État volé et sous occupation. Alors qu’il ya un conflit armé dans le sud du Cameroun et un génocide, la vie au Cameroun est dynamique. Alors que les maisons et tout semblent normaux au Cameroun, à Ambazonia, des villages et des communautés ont été élevés; Bien que des milliers de personnes aient été tuées dans le sud du Cameroun, aucune n’a été tuée dans l’autre sens. Alors que l’affaire Ambazonia est une erreur de 57 ans sous l’égide des Nations Unies, le mouvement BAS est un mouvement de changement de régime vieux de quelques mois; Bien que nous ayons des inquiétudes concernant le processus de médiation suisse, il est FAUX pour le BASS de penser qu’une négociation concernant la question du Sud du Cameroun les inclura. Non, ce sera une négociation entre le Cameroun et Ambazonia.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/La-BAS-demande-tre-inclue-des-discussions-m-diation-suisses-467532

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here